Si vous ne voyez pas la colonne de gauche, cliquez
ICI
(retour au cadre et à la liste des musiciens)

Je ne connais pas de site francophone consacré à la famille Gardane. Si vous en trouvez un, signalez-le moi. Merci d'avance.
English website : http://www.areditions.com/rr/rrr/r036_037.html

La dynastie GARDANE (Gardano)


Famille d'éditeurs et d'imprimeurs de musique italiens, d'origine française, ayant exercé à Venise aux XVIè et XVIIè s. Le fondateur Antonio (ou Antoine ; France 1509-Venise 1569), fixé à Venise vers 1537, importa le système typographique de Pierre Haultin, qui permettait l'impression simultanée des notes et de la portée. Il domina le marché musical de la seconde moitié du XVIè s., imprimant presque toute la production madrigalesque italienne de l'époque ; d'autre part, il diffusa la chanson française en Italie dès 1538.
Compositeur lui-même, il écrivit des madrigaux, des messes, des motets, des chansons (parmi lesquelles cinq pièces sur des textes de Clément
Marot, une chanson à deux voix sur un texte de Mellin de Saint-Gelais et un Dialogue à 8 voix sur Que dis-tu que fais tu, pensive tourterelle de Ronsard publié de façon posthume en 1572). Plusieurs de ses pièces furent adaptées au luth par l'Italien Jean-Paul Paladin.



Impression d'un livre de musique au XVIè s.
Cliquez sur l'image pour la voir en entier

Son fils Angelo (Venise 1540-1611) transforma la production artisanale en une production industrielle, publiant des éditions moins coûteuses, mais également moins soignées. Il fut notamment l'éditeur d'Andrea Gabrieli.




Andrea et Giovanni Gabrieli,
Concerti, éd. Angelo Gardano, 1587
Cliquez sur l'image pour la voir en grand

A sa mort, sa fille Diamante lui succéda, puis le mari de celle-ci, Bartolomeo Magni. Les activités de l'entreprise continuèrent jusqu'en 1685, sous la direction du fils de Bartolomeo, Francesco. L'entreprise Gardane fut alors supplantée par une maison rivale, la "Stampa della Pigna", des frères Vincenti.